Amelita Galli-Curci

Comme Manon, 1920

Biographie Clips Audio Rôles Links

English Version


Introduction

Dans le domaine artistique, on utilise bien souvent des superlatifs. Ils ont tendance à venir plus spontanément lorsque l’on évoque Amelita Galli-Curci. En effet, bien que n’étant peut-&être pas la plus grande soprano colorature de tous les temps, elle occupe une place de premier ordre dans le monde de l’opéra.

Les personnes de ma génération n’ont pas eu le privilège d’assister aux représentations d’Amelita. Elle s’est retirée du monde des spectacles bien des décennies avant ma naissance. Il suffit cependant d’écouter les rares enregistrements qu’elle a faits au début du XXe siècle pour discerner un degré de grâce et de beauté inégalé dans le monde moderne et high-tech de l’opéra. La mauvaise qualité de ces enregistrements couvrirait-elle ses défauts ? A en juger par les commentaires contemporains, seule son extraordinaire prouesse est dissimulée par la technologie balbutiante de son époque.

J’ai « rencontré » Amelita lorsque j’étais un musicien en herbe. Lors de vacances en Floride en compagnie de mes parents, nous avons visité un musée abritant notamment le piano de cette grande dame. A force de ténacité et de supplications, on m’a permis de jouer de cet instrument qui avait été caressé par des mains bien plus fines que les miennes. Si seulement j’avais pu entendre sa superbe voix ! Ma médiocre performance ne fut pas à la hauteur de l’instrument mais je n’oublierai jamais l’honneur qui m’avait été fait d’utiliser ce piano qui avait accompagné l’une des plus grandes divas du monde.

Ce site web est l’humble hommage que je souhaite rendre à la douce Amelita. Vos commentaires, corrections et suggestions sont les bienvenus pour l’améliorer jour après jour.


Ce site est recommandé par :
Page créée et mise à jour par
John Craton.
Envoyez vos commentaires ou corrections
Dernière mise à jour le 20 Septembre 2012

RETOURNER aux biographies.